Mois de Ramadan en Guinée : Quels sont les prix des denrées alimentaires sur le marché ?

Société

CONAKRY-A quelques jours du début du mois saint de Ramadan, certains prix des denrées de première nécessité ont été revus à la hausse dans la capitale guinéenne. Cette cherté qui menace le panier  de la ménagère, inquiète certains citoyens, a constaté sur place africaguinee.com.

Comme dans  la plupart des marchés, celui du centre-ville de Kaloum, communément appelé marché Niger, le  prix du sac de lait  qui se vendait à 715.000 francs guinéens a augmenté de 5.000 Francs, nous a confié Mamady Nabé, marchand.

Le prix du sac de sucre  de 50 Kilogrammes varie entre 255.000 à 260.000 francs guinéens. Celui de 50 kilogrammes de riz  varie quant à lui  entre 195.000 à 250.000 francs guinéens, selon la qualité. Le bidon  de 20 litres d’huile d’arachide se négocie entre 165.000 à 175.000 Gnf sur le marché. Le kilo de viande se vend selon la qualité à 32.000 jusqu’à 45 mille francs guinéens. Le  carton de poulet importé s’arrache à 190.000 francs guinéens. 

 Un bidon de patte d’arachide  s’achète à 170.000 Gnf tant dis qu’un bidon de 20 litres d’huile de palme se négocie à 150.000 francs. Un sac de pomme de terre s’arrache à 180.000 et celui de l’oignon à 120.000 francs guinéens.

 ‘’ Les condiments sont très chers. Il n’y a pas de poissons. Le ramadan est  presque arrivé,   jusqu’à présent  le prix est trop ’’, s’inquiète Mabinty Touré, mère de famille. 

Les années précédentes, pour limiter la hausse des prix sur le marché à la veille du début du mois saint  de ramadan, le Gouvernement avait subventionné certaines denrées, tel que le sucre,  afin qu’il soit accessible aux bourses  des plus pauvres.   Cette année, interpelé sur la question, le ministère du commerce n’a pas souhaité d’abord s’exprimer.

 

BAH Aïssatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

Créé le Jeudi 11 juin 2015 à 16:05