Lutte contre Ebola : Visite de travail du PDG de Plan International dans la préfecture de Coyah…

Epidémie d'Ebola
Le PDG de Plan International avec des enfants à Coyah   Photo-Africaguinee.com
Le PDG de Plan International avec des enfants à Coyah Photo-Africaguinee.com

COYAH- En marge de sa visite en Guinée dans le cadre de l’apport de la Communauté Internationale dans la riposte contre Ebola, le Président Directeur Général de Plan International  a effectué une tournée dans la préfecture de Coyah pour rencontrer les comités de veille afin de  s’enquérir  des activités que mène son ONG dans sa contribution pour la riposte contre cette épidémie en Guinée, a constaté Africaguinee.com.

Accompagné d’une forte délégation du bureau national et régional de Plan International, le M. Nigel Chapman s’est rendu à 6O km de la capitale Conakry, ce jeudi 12 décembre 2015 pour tâter de visu les avancées  de cette préfecture  et des comités de veille dans la riposte contre l’épidémie à fièvre Ebola.

Abdourahmane Keita Préfet de Coyah qui a accueilli cette  délégation s’est dit réconforté par la visite d’une personnalité de l’envergure du PDG de Plan International dans sa circonscription : ‘’ Mes impressions sont très bonnes par rapport à l’arrivée du PDG de Plan en Guinée. J’ai tenu tout d’abord à lui signifier  tout ce que son organisation a eu à faire pour le pays et ce que Plan est en train de faire pendant cette épidémie. Dans sa tournée il a visité une école primaire et surtout pris langue avec les comités de veille pour chercher à savoir ce qui a été fait jusqu’à maintenant, et ce qui reste à faire dans la riposte contre Ebola. Je ne peux que m’en féliciter d’avoir accueilli une grande personnalité du monde humanitaire’’ A souligné le préfet de Coyah

Pour la toute première étape  de cette visite marathon, Nigel Chapman a fait une escale à l’école primaire de Somayah Plateau.  A ce lieu la Directrice Préfectorale de l’Education a dans son adresse de bienvenue témoigné sa reconnaissance envers l’ONG Plan International pour son soutien de qualité en faveur des enfants en général et ceux en milieu scolaire en particulier. Pour matérialiser ce soutien, elle a  cité entre autres le don de latrine à l’Ecole primaire de Kinkétin et au Collège plateau. La dotation des écoles primaires publiques en Kits sanitaires dans le cadre de la prévention de la fièvre Hémorragique à Virus Ebola.

Aux dires de la directrice préfectorale le partenariat de l’institution avec le système éducatif guinéen est incontournable, pour la réussite des enfants qui représentent l’avenir de la nation.

Au cours de cette étape des échanges fructueux ont eu entre le PDG et les élèves de cette école primaire.

Pour l’étape de la commune rurale de Kouria, Niguel Chapman a pris langue avec  les comités de veille mis en place par Plan-Guinée dans la riposte contre Ebola.

Bangaly  Bangoura membre du comité décline  le travail déjà accompli par lui et ses paires dans la  lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola : ‘’ Nous sortons sur le terrain pour faire la sensibilisation. Les agents qui forment les comités de veille sont totalement issus de la communauté. C’est ce qui nous permet de mieux communiquer avec les populations. Les gens qui sensibilisent ne viennent pas d’ailleurs, c’est ce qui nous permet de diminuer les réticences  entre nous agents  et les masses. Nous nous félicitons du travail fait parce qu’aujourd’hui l’on ne parle pas de cas d’Ebola à Kouriah. Nous signalons que Plan a fait beaucoup d’efforts dans cette riposte ici. Pour preuve même dans les villages les plus reculés nous y trouvons des Kits. C’est ce qui permet de dire à la population qu’il n’y a aucun danger à utiliser  ces kits d’hygiène. Avec l’appui de Plan nous parvenons très aisément à convaincre les populations à travers  les distributions de chlore, de savon.’’ indique le membre de ce comité de veille de Coyah

Dans sa réponse Nigel Chapman se dit très satisfait du travail fait par tous ces comités dans le combat que mène l’ONG plan dans la riposte contre Ebola.

‘’ Plan a choisi de venir rencontrer les comités de veille ici à Kouriah, particulièrement les jeunes pour bien s’enquérir de ce qui est en train d’être fait sur le terrain et de pouvoir continuer notre travail.  Nous étions là avant Ebola, nous continuerons à être en Guinée après cette épidémie aux cotés des guinéens dans les domaines que sont l’éducation, l’accès à la santé, la protection de l’enfant et également trouver un mode de vie durable pour la population. Nous vous disons que Plan est intervenu en temps et en heure voulue par rapport à la crise Ebola. Que ça soit dans cette zone, ou dans des zones qui ont été plus affectées au début de la crise comme en Guinée-Forestière’’ a déclaré le PDG de Plan International.

L’on rappelle que Plan intervient en Guinée depuis 1989  et aide les enfants à jouir de leurs  droits à l’éducation, la santé, l’assainissement et la protection. Plan a été la première organisation à installer les comités de veille en Guinée. A ce jour l’organisation a la responsabilité d’installer plus de 800 comités de veille dans 13 préfectures de la Guinée  où sévit actuellement l’épidémie.

 

Un compte rendu de BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

(+224) 655 31 11 13

 

Créé le Vendredi 13 Février 2015 à 15:50