Live-meeting du 7 janvier : L’opposition brandit de nouvelles menaces…

Politique
Des militants de l'opposition au stade du 28septembre-photo Africaguinee
Des militants de l'opposition au stade du 28septembre-photo Africaguinee

CONAKRY- L’opposition guinéenne tient en ce moment même (13hGMT) son  meeting à l’esplanade du 28 septembre de Conakry. Les opposants qui dénoncent la gestion du processus électoral et la mal gouvernance dans le pays, promettent de poursuivre les manifestations jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications, a constaté sur place Africaguinee.com.

‘’Nous sommes dans une situation de blocage totale’’, dénonce Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition.

Il a ajouté que l’opposition va exiger que la CENI soit reformée et que les élections communales se tiennent avant la présidentielle. ‘’Nous refusons que les maires, les conseillers communaux soient nommés ‘’, a-t-il lancé devant une foule de militants.

Les manifestations ne s’arrêteront que lorsque nos revendications seront prises en compte, a-t-il promis.

L’opposant Faya Milimono a invité le président  Alpha Condé de suivre les conseils qu’il avait donné à son ami Blaise Comparoré (ancien président du Faso, ndlr). Sinon, dit-il, "les guinéens savent mieux faire que les Burkinabé".

Le stade du 28 du septembre doit être rebaptisé le stade de la liberté, a lancé Sila Bah du PGRP, invitant les guinéens d’extirper les virus qui minent le pays : « Ebola, la division et la gouvernance du Pr Alpha Condé’’.

Nous y reviendrons !

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12

 

Créé le Mercredi 07 janvier 2015 à 14:04