Bras de fer entre Gouvernement et syndicats en Guinée : L’Assemblée Nationale s’invite dans les négociations…

Crise sociale en Guinée
Alpha Condé et des représentants syndicaux
Alpha Condé et des représentants syndicaux

CONAKRY- L’Assemblée Nationale s’est invitée dans les négociations entre le Gouvernement et les syndicats pour tenter de désamorcer la crise sociale qui pourrait naître du déclenchement d’une grève illimitée sur toute l’étendue du territoire nationale à partir du 5 janvier prochain, a appris Africaguinee.com.

Selon nos informations, une délégation du plusieurs représentants syndicaux a été reçue ce vendredi 2 janvier 2015 par le bureau de l’Assemblée Nationale. Kory Kondiano, le Président du Parlement guinéen voulait s’enquérir des revendications du mouvement syndical. Après avoir écouté l’exposé fait par les syndicats, les représentants du peuple ont promis de s’impliquer davantage pour amener les deux parties à un accord.

Interpellé sur le sujet, le Secrétaire Général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), Louis Mbemba Soumah a dit que les députés ont compris le fondement de leurs revendications. Le syndicaliste soutient tout de même que la grève annoncée pour le lundi 5 janvier prochain reste pour l’instant maintenue parce que dit-il, ‘’les lignes n’ont pas encore bougées’’.

Les négociations entre le Gouvernement et les syndicats se poursuivent encore ce vendredi. Le Gouvernement espère obtenir du mouvement syndical un report de la grève annoncée pour ce lundi.

L’opposition guinéenne a décidé cette semaine d’apporter son soutien aux syndicats. Elle a appelé l’ensemble de ses militants à observer le mot d’ordre de grève lancé par les syndicats.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 02 janvier 2015 à 15:04