.

Les hommes souffrent aussi des symptômes de la grossesse

Facebook icon Twitter icon
Couple

La transition vers la paternité serait synonyme de changement hormonal. Ces évolutions permettraient de préparer les hommes à assumer leur rôle de père.

Pendant la grossesse, les hormones s'affolent chez la future mère. Et le père alors ? Des chercheurs de l'université de Michigan, aux Etats-Unis, ont découvert que les hommes aussi expérimentent des changements hormonaux, pendant la grossesse de leur partenaire. Certes, ils ne peuvent pas se plaindre comme leur femme de nausées matinales, de pieds enflés ou de troubles du sommeil. Mais il semble qu'ils partagent avec la future maman un changement de dosage hormonal.

Chez les femmes enceintes, la testostérone, le cortisol, la progestérone et l'estradiol grimpent en flèche. Chez l'homme, on observerait une chute des quantités de testostérone et d'estradiol. Les scientifiques ont remarqué cette évolution en mesurant les niveaux d'hormones de 29 couples à quatre moments de la grossesse.

Une préparation hormonale à la paternité

"Des études précédentes ont montré que les hormones chez les hommes changent une fois qu'ils sont devenus pères. Mais notre étude suggère que ces changements commenceraient plus tôt, pendant la transition vers la paternité", résume Robin Edelstein, directeur des travaux, parus dans la revue scientifique American Journal of Human Biology.

Les chercheurs ne s'expliquent pas très bien ce symptôme hormonal. La chute de la testostérone pourrait permettre à l'homme de se préparer à la paternité en le rendant plus aimant et moins agressif.

La baisse de l'estradiol pourrait quant à elle aider à assumer de nouvelles responsabilités.

 

Topsanté.com

Créé le Jeudi 18 décembre 2014 à 10:58