Lutte contre le Sida : Deux Laboratoires de prise en charge virale disponibles à Conakry

Santé

CONAKRY- C’est un grand pas dans la lutte contre le VIH Sida en Guinée. L’association Solidarité Thérapeutique et Initiative contre le Sida (SOLTHIS) vient de mettre à la disposition de la Guinée un centre de prise en charge virale ambulatoire, a constaté sur place Africaguinee.com.

Ce centre qui est installé à l’hôpital de Donka, est le fruit du projet OPP-ERA et exécuté par SOLTHIS Guinée.

La cérémonie inaugurale a connu la présence de plusieurs responsables de Solthis Guinée, et qui a été rehaussé par la présence du chef du Gouvernement guinéen, Mohamed Said Fofana qui est également le président du comité national de lutte contre le Sida.

Après l’inauguration de ce centre, la délégation conduite par le Premier Ministre et l’équipe de Solthis Guinée se sont rendus au niveau du pont 8 novembre pour visiter le laboratoire national de prévention des IST/VIH Sida.

La Guinée compte 120 mille personnes infectées par le virus Sida. Grâce à ce projet, les patients pourront désormais avoir des anti-rétroviraux à moindre coût.

 «  Notre objectif, c’est de faire baisser le coût  de l’achat viral  à dix dollars par patient. C'est-à-dire autour de  60 mille francs guinéens », a déclaré  le responsable dudit  projet en service à Solthis,  Dr  Touré Abdoulaye. Selon lui, certains malades étaient obligés d’aller à l’étranger pour se procurer des produits avec tout ce que cela a comme conséquence pour leur économie.

Dans sesexplications, Dr  Touré Abdoulaye  a fait remarquer  que ce projet  financé par UNITAID cible  quatre pays en Afrique à savoir : La Côte D’Ivoire,  le Cameroun, le Burundi et la Guinée.

Pour sa part,  le président  du  Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS), Mohamed Saïd Fofana,   a félicité  Solthis  pour son engagement  à accompagner le Gouvernement dans l’éradication de cette pandémie du siècle.

«  Je suis heureux de voir le matériel neuf à Donka et au laboratoire national. Je   tiens à féliciter les acteurs pour que la prise en charge soit une réalité», a souligné le chef du Gouvernement guinéen.

Aujourd’hui,  l’objectif  à  atteindre,  a affirmé le PM,  c’est d’avoir  zéro Sida,  zéro infection et   0 décès. Ensuite, il  a encouragé les personnes malades  sous  Anti Retro Viraux (ARV)  à venir à l’hôpital se faire soigner car,  selon lui,  malgré l’effort fourni, les gens continuent de mourir.

Équipés de plateformes ouvertes à Conakry,  ces laboratoires  ont réalisé depuis plus d’un mois déjà 162 charges virales par semaine.  En quatre mois, ce projet a  réalisé  plus de 2000 charges virales en Guinée.

Solthis va continuer à accompagner le personnel des laboratoires pour consolider les acquis de cette première phase du projet.

Solthis  se fixe comme mission le renforcement  du  système de santé des pays où elle intervient, pour leur permettre d’offrir une prise en charge médicale de qualité aux personnes touchées par le VIH/Sida.  

 

BAH Aïssatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

Créé le Jeudi 04 décembre 2014 à 11:53