Alpha Condé sur le départ de Blaise Compaoré au Burkina : ‘’Je l'avais dit de faire attention...’’

Politique
Blaise Compaoré et Alpha Condé
Blaise Compaoré et Alpha Condé

CONAKRY- C’est la première fois qu’il s’exprime sur le sujet ! Le président Alpha Condé a évoqué ce mercredi la destitution du désormais ancien président du Burkina Faso le 31 octobre dernier. Le chef de l’Etat guinéen dit avoir donné des conseils aux anciennes autorités du Faso après les premières manifestations organisées par l’opposition. Très prudent sur cette question, Alpha Condé dit ne pas vouloir s’ingérer dans les affaires intérieures d’un pays souverain.

‘’ Il y a une situation qui évoluait. Donc à  un moment donné, si vous n’êtes pas en harmonie avec les jeunes,  et que vous n’avez plus la réalité des choses, et les gens qui sont autour de vous font tout pour vous cacher la vérité, en disant que tout va tout va bien. J’ai appelé plusieurs fois. Blaise est mon ami, Salif Diallo  est mon frère, Simon Compaoré, Diabré  est mon ami. Je dois donner mon point de vu en tant qu’ami, la décision leur appartient. Donc, je n’ai pas à donner un jugement.  Ensuite ce que j’ai dit : j’ai dit faites attention. Le peuple qui descend dans la rue a des objectifs. Si vous faites des arrangements, les gens descendront de nouveau dans la rue. Alors écoutez ce que le peuple veut. Ne faites pas des arrangements au sommet’’ a confié le président Alpha Condé lors d’une conférence de presse qu’il a animée ce mercredi au palais Sékoutoureya.

‘’Je n’ai pas à m’ingérer. On peut discuter, mais les burkinabés sont chez eux, c’est eux qui doivent discuter de leur politique, moi je suis en Guinée.  Ils sont libres de mener leur politique, je n’ai pas à donner des appréciations’’ poursuit le chef de l’exécutif guinéen.

A rappeler que Blaise Compaoré a été contraint à la démission le 31 octobre dernier à travers une révolte populaire après 27 ans de pouvoir.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

 

 

 

Créé le Mercredi 26 novembre 2014 à 19:03