Présidentielles 2015 en Guinée : Waymark exclue de la gestion du fichier électoral ! (Exclusif)

Politique guinéenne
Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo
Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo

CONAKRY- L’opérateur technique Sud-Africain, Waymark qui a longtemps fait l’objet de discordance entre le pouvoir et l’opposition en Guinée, est définitivement exclue de la gestion du fichier électoral guinéen, a appris Africaguinee.com.

En prélude de la tenue de l’élection présidentielle en 2015, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a lancé un appel d’offre international pour le recrutement d’un opérateur technique qui va gérer le  fichier électoral.

Au terme de cet appel d’offres, neuf sociétés ont en tout acheté les cahiers de charges (50.000.000 GNF) pour participer à la compétition. Parmi ces neufs postulants, seulement quatre ont respecté la procédure et déposé les documents comme il le faut, à confié à africaguinee.com, une source bien introduite à la CENI, sans pour autant préciser leur identité. 

Le maintien ou non de Waymark dans cette compétition, a longtemps été la principale pomme de discorde entre l’opposition et le pouvoir en place, appuyé par la mouvance présidentielle. Cette même question a refait surface récemment lors du dialogue. Cela a même été un des facteurs de blocage dans la signature des conclusions du dialogue en juillet dernier.

Cette question semble désormais être réglée. Puisque Waymark qui avait acheté le cahier de charge lors de l’appel d’offres, n’est pas allée jusqu’au bout de la procédure, précise notre source. ‘’Elle a  donc été exclue automatiquement avec d’autres’’, dit-elle.

Une commission est en train de travailler sur les références des quatre sociétés restant et, qui, dit-on seraient, mondialement connues en matière de biométrie.

‘’Les membres de la commission sont en train de faire le dépouillement. Examiner pli par pli pour voir les propositions techniques de chaque société. Ce dépouillement se fait aux marchés publics. Cette commission est constituée de quatre fonctionnaires de l’administration et de cinq commissaires de la CENI ’’, explique notre source, qui précise que c’est après ce travail que les offres financières vont être examinées.  

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

Créé le Lundi 27 octobre 2014 à 18:52