Remous à N’Zérékoré : des portés disparus signalés (dont quatre journalistes)

Violences à Nzérékoré

N’ZEREKORE-La tension est encore palpable dans la sous-préfecture de Womè  où de violents affrontements, entre forces de l’ordre et populations,ont eu lieu hier mardi ! Ces affrontements ne sont pas restés sans conséquences. Sept  portés disparus sont signalés parmi les membres de la délégation dont quatre journalistes, a appris Africaguinee.com.

 Joint au téléphone par notre rédaction, un confrère qui se trouve sur place, nous a confié que des membres de cette délégation officielle conduite par le gouverneur de région et le préfet, qui s’étaient rendue sur les lieux pour une sensibilisation dans le cadre de la lutte contre l’épidémie d’Ebola, ont été pris à partie par les populations du village. Ceux-ci  les accusaient de pulvériser leur localité à base de produits chlorés.

Parlant du bilan notre source indique qu’il est encore mitigé. Il confie  qu’au sortir d’une réunion  de crise appelée par le Gouverneur de région en ce moment même  (réunion prévue à 09 heures : ndlr), l'on en saura davantage.

  ‘’On a aucune information officielle pour l’instant il va y avoir une réunion des autorités à l’issue de laquelle l’on saura réellement ce qui s’est passé. En attendant un flou total règne autour de cette situation parce que rien ne filtre pour l’instant on attend le gouverneur pour démarrer la réunion d’urgence qui vient d’être convoquée’’ précise-t-il.

Selon  lui sept membres de la délégation sont introuvables notamment quatre journalistes, dont un de la radio liberté et trois de la radio rurale.  il ajoute que des véhicules officiels ont été caillassés  par les villageois.

Des sources concordantes affirment qu’il y aurait eu  un ou  quatre morts, des portés disparus et d’énormes d’dégâts matériels.

 Nous y reviendrons

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

(+224)  655 31 11 13

  

Créé le Mercredi 17 septembre 2014 à 12:41