.

Séduction : les trucs à éviter après un premier rendez-vous

Facebook icon Twitter icon
Séduction

Vous avez passé un premier bon moment avec lui. Cet homme semble vous correspondre et vous vous êtes promis de vous revoir. Mais quand ? Minute papillon ! La précipitation pourrait le faire fuir. Les pièges à éviter pour mettre les chances de son côté.

Vous n'avez pas de nouvelles tout de suite, ne le relancez pas illico

Inutile de le bombarder de messages suppliants du genre "tu ne veux pas me revoir" ou "pourquoi tu ne me rappelles pas ?". Vous pouvez être sûre qu'il prendra la poudre d'escampette.

La bonne attitude : laissez le charme opérer en jouant (un peu) les distantes. Montrez-lui que vous n'attendez rien de lui et que vous êtes trop occupée pour y penser. En n'envoyant pas de nouvelle tout de suite, vous avez plus de chances de susciter sa curiosité et de lui donner envie de vous revoir.

Si vous devez prendre les devants

Si deux-trois jours après vous n'avez toujours pas de news, vous pouvez quand même reprendre le contact en lui disant par exemple que vous l'avez bien apprécié et aimeriez le revoir.

La bonne attitude : continuez le jeu de la séduction et restez légère dans le contenu des messages. N'hésitez pas à jouer la carte de l'humour et de la badinerie en rebondissant sur une conversation drôle que vous avez eue. Il devrait apprécier ces petits clins d'œil.

Si vous n'avez pas de réponse

Deux, trois jours plus tard toujours aucun message. Ni de réponse à un texto.

La bonne attitude : Inutile de le harceler. C'est cuit. Prenez du recul et dites-vous qu'il n'était pas pour vous. Un peu comme une paire de chaussures que vous aimez au premier abord mais dans laquelle vous vous sentez à l'étroit. Confiance, vous trouverez un modèle qui vous sied à merveille !

Ne changez pas votre statut Facebook

Pas besoin d'actualiser votre profil en passant du statut de célibataire à en couple. Evitez aussi de raconter votre soirée à tout votre réseau d'amis ou à poster des photos de votre premier "date". Rien de pire pour effrayer celui qui vous fait craquer.

 

Topsanté.com

Créé le Samedi 09 août 2014 à 11:07