Recensement de la population: l'UFR émet des doutes...

Opposition guinéenne

CONAKR-L'Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré est sceptique après le dernier recensement général de la population guinéenne. Selon ce parti de l'opposition, ces chiffres visent à "justifier la fraude électorale lors de la présidentielle de 2015".

Le ministère du plan a dévoié récemment ses statistiques sur le recensement général de la population estimée à 10.628.972 habitants. La Haute guinée appartait comme la région la plus peuplée avec 1.980.329 habitants devant la capitale Conakry avec 1.667.864 habitants.

Mais l'opposition dénonce ces chiffres et soupçonne le pouvoir d'avoir gonfler les chiffres de son fief de la haute guinée.

"La régime d'Alpha Condé se donne ainsi les moyens de justifier le gonflement démesuré de l’électorat de la région dont il se réclame à partir des chiffres issus de ce recensement bidon", réagit l'UFR.

Des arguments rejetés par le gouvernement qui ne voit aucune visée électorale dans ce recensement.

“ Je ne crois pas, puisqu’ il y a un processus d’enrôlement des électeurs   qui est  totalement indépendamment du recensement général de la population.  Je ne vois pas comment la manière dont le recensement  a été  fait et ses résultats  peuvent  rejoindre les objectifs électoraux.   Ce n’est pas possible !“ a réagit le porte-parole du gouvernement, Damantang Albert Camara.

Nous y reviendrons.

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 16 juillet 2014 à 22:44